Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Ahogur

J’ai lu Ahogur de Sonia J. Fadda. Il s’agit du premier volet d’une longue série qui nous plonge dans un univers médiéval envoutant et forestier.

Au premier abord, le début peut rébuter plus d’un lecteur avec le style « la petite maison dans la prairie » un peu longuet. Mais dépassez vos préjugés, accrochez-vous et l’histoire vous embarquera de manière addictive avec cette famille recomposée peu ordinaire. Le père, bûcheron qui cache un lourd passé mystérieux. Six enfants adoptifs unis dans une profonde amitié, avec leur propre caratère, leur souhait de vie et le passage à l’âge adulte. Un cavalier balafré surgi de nulle part. Une vieille dame qui marchait seule dans la forêt.

Vous voyagerez dans une contrée, au rythme lent du calme quotidien d’une époque juste troublée par des évènements tragiques laissant la place à diverses émotions. Vous rencontrerez de la romance, un peu d’amour, une légère touche d’érotisme, quelques doses d’humour, un zest de combats, une initiation à l’alchimie, des secrets et un drame, le tout enrôbé de suspense.

L’aile de corbeau prend son vol.

L’histoire est narrée à la première personne du singulier sous les yeux noirs de Solène, rebelle aux cheveux noirs qui cherche sa place dans ce monde moyenâgeux. L’écriture est agréable, sans effet littéraire. Le récit est plaisant. J’ai été envouté par cette ambiance médiévale agrémentée d’une petite touche juste suffisante de Fantasy (sans dénaturer le genre ni l’intrigue). Alors, si comme moi, vous opinez du chef (l’expression figure 14 fois dans le livre), n’hésitez pas et partez à l’aventure pour accompagner le destin de Solène au cœur de cette saga médiévale atypique.

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :