Concevoir un site comme celui-ci avec WordPress.com
Commencer

Mensonges secrets

Villeneuve d’Ascq. Une société improbable, dominée par les femmes, dans lequel les hommes sont relégués aux rangs inférieurs, la laideur est érigée en idéal suprême et le sexe en religion d’Etat évolue vers une gynarchie totalitaire s’apprêtant à martyriser les résistants chrétiens. Deux amis, le séducteur Dieudonné, gigolo, en recherche d’emploi, issu d’une famille apparemment puritaine, se faisant passer pour un agent des renseignements religieux et l’homosexuel Marc, écrivant un mystérieux livre secret rencontrent une Atlantique, ingénue, rêveuse et la lesbienne Laure qui travaillent dans une agence de voyages proposants des vacances « de rêve » (comme la visite du Paradis). Chassés-croisés et quiproquos pour une variation sur le thème du mensonge.

Une réflexion actuelle et future tout à la fois sur la religion, la place des femmes dans la société, le mensonge, l’amour, le sexe, l’homosexualité, l’écriture, le jeu, le secret où absolument tout est mensonge jusqu’aux mots du livre au style fantasque, sulfureux et haut en couleur.

 — Elle fait quoi comme métier ? continua-t-il.
 — Elle lit des livres.
 — Elle travaille dans l'édition ?
 — Non, bougonna banalement Dieudonné.
 — Lire des livres n'est pas un métier.
 — Pourquoi donc ? Il y a bien des gens qui les écrivent ; alors, pourquoi pas d'autres qui les lisent ?

© Alexandre ROGER, Mensonges secrets
format 14 x 22,5 cm, 226 pages
 — De quoi parle-t-il votre roman ?
 — Sacrebleu ! pérora Marc. La sempiternelle question ! De quoi parle un livre ? Quelle dérision ! Comme si un livre devait parler de quelque chose… Mais un livre n'a rien à dire. Un livre n'a pas voix au chapitre, puisque c'est un écrit !
 — Il n'y a pas de sujet global ? s'inquiéta-t-elle avec réserve.
 — Nous pourrions, s'il y a lieu, en déceler un. Pour lors, nous affirmerions qu'il traite du mensonge.

© Alexandre ROGER, Mensonges secrets
format 15,2 x 22,9 cm, 304 pages
 — Un grand écrivain, assurément !
 — Non. Un auteur ! insista-t-il.
 — Quelle différence cela fait-il ? interrogea Laure avec obédience.
 — Tous les auteurs sont des écrivains alors que tous les écrivains ne sont pas des auteurs. Et vice-versa. Il naît tant d'écrits vains ! Rendons à la littérature ses lettres de noblesse !

© Alexandre ROGER, Mensonges secrets
  • Edition de 2001 indisponible à la FNAC.
  • Réédition de 2019 disponible sur Amazon au format broché et ebook.
Publicité
%d blogueurs aiment cette page :